Actualité des réformes

Tenue de la 1ère session de 2022 du Comité Technique du PREM 

Au cœur des discusions l’examen du rapport annuel d’évaluation de la mise en oeuvre  du PREM 2017-2021 au titre de 2021

Image1.jpgLe  lundi 21 mars  2022, s’est tenue par visioconférence la 1ère session 2022 du Comité Technique du Plan de Réforme de la Gestion des Finances au Mali ( PREM) 2017-2021 sous la présidence de  M. Alousséni SANOU, Ministre de l’Economie et des Finances.

Elle a enregistré la participation des responsables des structures opérationnelles du PREM  et des Partenaires Techniques et Financiers (PTF). Au coeur des discussions de cette session du Comité Technique est inscrit l’examen du rapport annuel d’évaluation de la dernière année de mise en œuvre du PREM 2017-2021.

A l’entame de la réunon M. Monsieur le Ministre a souhaité la bienvenue aux participants, remercié singulièrement les PTF pour leur accompagnement dans le cadre de la mise en œuvre du PREM 2017-2021.  Il a ensuite demandé au Coordinateur de CARFIP de présenter les points inscrits à l’ordre du jour.

Le Coordinateur de la CARFIP, Monsieur Seydou DJIMDE a, dans un premier temps, fait le point de l’état d’exécution des tâches assignées par le Comité Technique du PREM au cours de sa session du 16 septembre 2021. Cette présentation a suicité des questionnements de la part des PTF auxquels des réponses satifaisantes ont été fournies par M. DJIMDE.

Dans la deuxième partie de sa présentation, M. DJIMDE  a fait une synthèse des résultats obtenus dans la mise en œuvre du chronogramme 2021 du PREM suivant ses quatre (04) pôles de changement à savoir (i) la mobilisation des recettes de l’Etat, (ii) l’efficacité de la dépense publique, (iii) le système de gouvernance financière et de transparence dans la gestion des finances publiques et (iv) la déconcentration et décentralisation de la gestion des finances publiques. Le niveau d’atteinte de ces résultats ont été ettayés par des indicateurs de mesure de perfomance.

Aussi, en ce qui concerne le système de pilotage, le Coordinateur a précisé que la CARFIP a, durant la période sous revue, produit et fait valider à bonne date les rapports de suivi-évaluation du PREM 2017-2021. Elle a également coordonné les activités de suivi des recommandations issues des notes produites par les quatre (04) Comités Thématiques du PREM.

En outre, M. DJIMDE rappellera que la CARFIP a conduit au cours de l’année 2021 les travaux relatifs à l’élaboration du nouveau Plan de réforme de la gestion des finances sur la période 2022-2026. Il indiquera que la mise en œuvre dudit plan permettra de consolider les acquis en matière de réforme GFP.

Enfin, à la suite de ces présentations, les PTF ont,  aux termes d’échanges très fructueux, jugé satisfaisants les  progrès enregistrés dans la mise en œuvre du PREM au titre 2021.  


Revue Budgétaire Conjointe (RBC) 2021 : Ouverture des travaux de la session technique

Le secrétaire général M. Soussourou DEMBELE, représentant le Ministre de l'Économie et des Finances, a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux de la session technique de la Revue Budgétaire Conjointe (RBC) 2021, en présence de plusieurs cadres de l’administration, les représentants du secteur privé et des partenaires techniques, en présentiel et en visioconférence.

« La Revue Budgétaire Conjointe est un exercice de redevabilité mutuelle entre le Gouvernement et les Partenaires Techniques et Financiers qui a pour objectif global d’approfondir la discussion sur la politique et les orientations budgétaires en vue d’atteindre les objectifs du CREDD 2019-2023 et des ODD » a affirmé le Secrétaire général.

WhatsApp Image 2021 07 29 at 07.34.17 A3

Organisée par le Secrétariat à l’Harmonisation de l’Aide (SHA), cette rencontre annuelle permet à l’ensemble des acteurs de la vie sociopolitique et économique du Mali  de se retrouver pour échanger sur les  politiques et stratégies de développement du Mali, particulièrement dans le domaine de la gestion économique et financière du pays.

Compte tenu du contexte de la Covid-19, les discussions de la présente session technique dureront une journée en format mixte (en présentiel et en visioconférence) autour des thématiques suivants :

  1. l’exécution budgétaire à mi-parcours 2021, l’avant-projet de loi de finances 2022 et ses évolutions éventuelles (notamment : le financement des élections de mars 2022) ;
  2. les réformes majeures dans le domaine des finances publiques : entre autres, les grands axes du nouveau PREM 2022-2026 et la digitalisation de l’Administration fiscale ;WhatsApp Image 2021 07 29 at 07.34.17 A1
  3. les mesures envisagées pour remédier à la baisse des appuis budgétaires sectoriels et généraux et la capacité d’absorption des ressources.WhatsApp Image 2021 07 29 at 07.34.17 A2

 Monsieur Soussourou DEMBELE a remercié tous les partenaires pour leurs appuis constants et multiformes dans la mise en œuvre des politiques de développement du Mali ainsi que l’ensemble des services de l’Etat ayant contribué à l’organisation de la rencontre (du côté national et du côté des PTF).

PRESENTATION DU PROJET DE PLAN DE REFORME DE LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES AU MALI (PREM) 2022-2026.


Les enjeux liés à la mise en œuvre du nouveau Plan de Réforme de la gestion des finances (PREM) 2022-2026 à l’ordre du jour de la 1ère session du Comité Stratégique de Pilotage de la Réforme de la Gestion des Finances Publiques.

Image1.jpgLe jeudi 8 juillet 2021, s’est tenue dans la salle de conférence du Ministère de Economie et des Finances (MEF), la 1ère session du Comité Stratégique de Pilotage de la Réforme GFP sous la présidence de Monsieur Alousséni SANOU, Ministre de l’Economie et des Finances.

Il faut rappeler que le Comité Stratégique de Pilotage de la réforme GFP créé par Décision N°2020/0108/MEF-SG du 18 novembre 2020 est une nouvelle instance dans la  mise en œuvre de la réforme GFP. Sa  création répond à un triple  objectif  (i) impliquer toutes les structures du MEF dans la mise en œuvre de la réforme GFP, (ii) induire un changement de comportement et de pratique tant au  niveau des acteurs  que des structures impliquées dans la mise en oeuvre de la réforme GFP  et (iii) avoir une vision partagée de la stratégie au regard de l’objectif final de la réforme GFP.

Cette première session a enregistré la participation effective des premiers responsables des structures du MEF et  a porté sur les  enjeux liés à la mise en œuvre du nouveau Plan de Réforme de la gestion des finances  (PREM) 2022-2026.

Dans sa présentation liminaire du nouveau  Plan de Réforme GFP, Monsieur Abdoulaye TRAORE, Coordinateur de la CARFIP, a fait une brève présentation historique des réformes mise en œuvre depuis plus d’une dizaine d’années. A ce titre, il dira que les programmes GFP constituent le cadre fédérateur de l’ensemble des réformes dans le domaine des finances publiques.

Dans la continuité des Plans de réforme précédents, le nouveau PREM s’inscrit dans une vision claire et cohérente avec le CREDD et le PDI-2 avec comme effet ultime « d’optimiser l’espace budgétaire afin d’exécuter, de manière transparente et efficace, les dépenses publiques en vue de l’atteinte des objectifs de croissance et de développement durable ».

Pour atteindre cet effet ultime, la mise en œuvre du  PREM 2022-2026 doit permettre à terme  (i) d’assurer le financement optimal des politiques de développement économique et sociale au Mali, (ii) de renforcer l’efficacité de la dépense publique, (iii) de rénover la gestion publique, (iv) d’améliorer la transparence budgétaire, (v) de renforcer les contrôles opérés sur les finances publiques, (vi) de moderniser l’administration et d’assurer une prestation efficiente des services publics, (vii) d’ériger des fonctions supports au service des fonctions métiers et (viii) de mettre le citoyen au cœur des politiques publiques.

En vue de relever ces enjeux, le PREM 2022-2026 est bâti autour de cinq Effets stratégiques déclinés en Effets intermédiaires qui sont adossés à des extants soutenus par des activités. Monsieur TRAORE conclura sa présentation par le calendrier d’élaboration du PREM 2022-2026 au terme  duquel sa mise en œuvre démarrera le 1er janvier 2022.

A la suite de cette présentation, Monsieur Alousséni SANOU, Ministre de l’Econmie et des Finances, en sa qualité de Président du Comité Stratégique de Pilotage de la Réforme GFP a félicité la CARFIP  pour la qualité du document présenté. Il a ensuite donné des orientations politiques et exhorté les responsables des structures concernés par la mise en œuvre du PREM 2022-2026 à se l’approprier pour l’atteinte de son Effet ultime.

Réunion du Comité Stratégique de Pilotage de la Réforme de la Gestion des Finances Publiques - Présentation du nouveau PREM 2022-2026


Dans le cadre de la poursuite de l’élaboration du nouveau Plan de Réforme de la Gestion des Finances au Mali (PREM) 2022-2026, s’est ouvert ce jour 30 juin 2021 dans les locaux de la CARFIP, l’atelier de validation du Cadre Logique, de la matrice de programmation des activités du 1er plan d’actions triennal glissant 2022-2024 et des indicateurs de résultats et d'impacts de chacune des composantes du PREM 2022-2026 avec la participation de l’ensemble des structures opérationnelles.

Prévu pour deux jours, cet atelier a pour objectifs de (i) vérifier la cohérence de la grille Effets stratégiques/Effets intermédiaires/ Extrants, (ii) valider la matrice de programmation des activités pour les trois premières années du PREM 2022-2024, (iii) identifier les risques éventuels et les mesures d’atténuation et (iv) formuler les indicateurs de performance pour le PREM 2022-2026.

Ainsi, il est attendu des travaux de l’atelier, d’établir la cohérence de la grille Effets stratégiques/Effets intermédiaires / Extrants est vérifiée ;  la matrice de programmation détaillée des activités pour la période 2022-2024, avec la liste indicative des activités à mettre en œuvre, le calendrier d’exécution (année(s)), les structures responsables, le degré de priorité et les sources de financement y compris le budget associé par activité ; le cadre de mesure des indicateurs de performance est établi  et enfin d’identifier les risques éventuels  ainsi que les mesures d’atténuation.

Pour parvenir à ces résultats, l’atelier a été organisé en cinq groupes de travail à savoir :  Fiscalité/Ressources (Groupe 1) ; Cadrage macroéconomique/programmation/planification/choix investissements/genre (Groupe 2) ; Exécution budgétaire/comptabilité/marchés publics/Contrôles interne & externe (Groupe 3) ;  Finances locales et gouvernance financière des Collectivités territoriales/Etablissements Publics Nationaux/ Entreprises Publiques (Groupe 4), Système d’information/Pilotage des réformes/ressources humaines/ communication/contrôle citoyen (Groupe 5).

Enfin, il faut signaler que les travaux de l’atelier se déroulent sous la supervision de Monsieur Moriba TOUNKARA, consultant local en rapport avec la CARFIP.


Dans le cadre du renforcement du dialogue entre les acteurs chargés de la mise en œuvre du PREM, une équipe de la CARFIP conduite par Aboubacar D. Camara, chef de la division suivi- évaluation et comprenant un représentant par division, a entamé le 1er juin 2021,  une visite dans certaines structures opérationnelles du PREM 2017- 2021.

Il s’agit à travers ces rencontres de faire le point sur la mise en œuvre des activités inscrites dans le chronogramme 2021 du PREM et les difficultés rencontrées.

Aussi, il a été question du nouveau PREM 2022-2026 dont l’élaboration a commencé depuis quelques semaines à travers des séances de visioconférences avec les consultants recrutés à cet effet.


Page 1 sur 4

© 2022 CARFIP. Tous droits reservés.